Un sol étoilé

Une façade à claustra

Un décor des mille et une nuits

Quai saint Bernard

Je sors de l'Institut du Monde Arabe

Savoureuses poésies

Cris d'amour

De fraternité

Moment pour dire

Souffrance et douceur

La vie, la mort, l'exil, la guerre

Le partage

Des accents chers à mon oreille

Pour dire les mots d'Andrée Chedid

Ou d'autres, ceux d'Issa,

De Salah ou d'Habib

Accents de la Méditerranée

Soulignés par le luth de Fawzi

Léger, mon pas pressé

Le long du quai

La Seine scintille sous le pont

Notre Dame s'impose

Comme un navire immense

Sa flèche perce

Les nuages nacrés

Aux lumières de la ville

Un décor des mille et une nuits.

FRS