mardi 08 janvier

Un poème d’Hélène Cadou

Commencer l’année avec la poésie d’Hélène Cadou (Recueil de 1950 réédité en 2012 chez l’édition Bruno Doucet). Une lecture que j’ai savourée ! Si je pouvais détourner les rivières  Afin que les lilas fleurissent  Le désert  Si je pouvais allumer mille étoiles  Et mûrir les fruits juste pour la soif Si je pouvais Mais je peux faire que les enfants grandissent  Comme des tiges de blé dans la lumière  Que l’eau du puits aille au passant le plus souillé  Que les pierres pavent les routes et... [Lire la suite]
Posté par pontcolbert à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 04 janvier

Bonne année 2019 !

Posté par pontcolbert à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 01 septembre

Emily Dickinson (1830-1886)

Lecture du moment Extrait de Cahiers 29-30-31 – 1861/1863 Je partis Tôt – Avec mon Chien – Rendre visite à la Mer – Du Sous-sol les sirènes Montèrent pour me voir –   Et les Frégates – à l’Etage Tendirent des Mains de Chanvre – Me prenant pour une Souris – Echouée – sur les sables –   Mais nul Homme ne Me héla – le Flot Dépassa ma Chaussure – Puis mon Tablier – puis ma ceinture Puis mon Corsage – aussi –   Il menaçait de m’avaler toute – Comme la Rosée Sur le Gilet d’un Pissenlit – Alors – je courus... [Lire la suite]
Posté par pontcolbert à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 25 mars

Printemps des poètes 2017

dédié à l'AFRIQUE Début d'un poème d'Amadou lamine Sall (Sénégal) LES VEINES SAUVAGES (Ed. Le Cabret) Et danse ma Tzigane sous les tambours crevés de ce pays crevé au soleil crevé où tuméfié se relève l’espoir toujours têtu où s’arc-boutent les reins au martyre du pilon lourd du labeur à deux sous où s’aiguisent les prières à la lueur de l’étoile la bougie longtemps morte ce pays qui se veut cheminant hors les routes de la honte aux fils rebelles à la nuit et où pourtant les Princes acclamés aux courtisans à l’alphabet... [Lire la suite]
Posté par pontcolbert à 15:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 25 mars

Lecture de l'atelier d'écriture de l'UTD et exposition à la galerie d'art Marie Poscia à Hyères le 25 mars 2017          
Posté par pontcolbert à 14:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 09 septembre

Le poète Michel Butor

  Michel Butor (1926-2016) Extraits de MILLE ET UN PLIS (Matière de rêves 5) - 1985 (120 nuages) 1) Traces de dinosaures dans la boue le long des fleuves de laves parmi les cendres de sigilaires dévastées par la tornade, nuages. 2) L'horizon fait le gros dos comme un fauve tandis que les troupeaux dévalent parmi les haies dans les chemins creux mouchetés de touffes de laine, nuages. 4) Arène avec foule en chemises claires, chapeaux gris et noirs, éventails, mantilles, garçons passant plateaux de limonades et glaces,... [Lire la suite]
Posté par pontcolbert à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 29 juin

Cerisier du Japon

Quand un nonagénaire dessine le printemps...
Posté par pontcolbert à 17:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 01 mars

inspiré par dada

en pensant au "Cabaret Voltaire" de Zurich il y a 100 ans! c'était avec Hugo Ball, Jean Arp, Tristan Tzara, Janco, les 1ers dadaïstes qui ont fait bouger les dogmes. FRS - 27 fev. 2016
Posté par pontcolbert à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 16 octobre

un poème

de Bernard PERROY de son recueil "Petit livre d'impatience" Ed. du Petit Pavé  Je ne sais quel chemin emprunter, quel soleil pour demain, quel vent nouveau et nourricier, pour quelle dangereuse poursuite, pour quel étrange destin…  Et si nos peines ont du mal à se taire, il me reste tout de même ce sang qui court dans tous les canaux de ma vie, cette pauvre démarche en moi qui ne suis qu’un homme de peu, si fragile, mais qui sait combien toutes ses boiteries sont sa seule façon de danser vers... [Lire la suite]
Posté par pontcolbert à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 12 août

La Nuit des Etoiles

Ce soir-là, la mer et son ressac, allongés sur le sable, enveloppés du champ de nuit étoilée, on était sous le toit du monde. Réminiscence de mots, Jean Giono et "Le Serpent d'étoiles". "On écoute ....ce bruit de monde, ce bruit de ciel, ce bruit d'étoiles. C'est un mystère"... "On regarde le ciel. Moi, tout à l'heure, j'ai vu, là-haut au milieu de la nuit, un grand serpent d'étoiles! Il suffit d'imaginer".
Posté par pontcolbert à 23:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]