vendredi 22 avril

Lisbonne

Retour de voyage . à suivre sur le blog http://carnetvoyagesbf.canalblog.com Voici la carte postale "maison"  
Posté par pontcolbert à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 12 avril

Voyage à Lisbonne en avril

"Train de nuit pour Lisbonne", le roman de Pascal Mercier a été le déclencheur pour ce voyage et il fera partie de cette escapade d'une semaine, du 13 au 20 avril, dans la capitale portugaise. Ce livre sera le fil conducteur, sur les traces de son héros, Grégorius, l'érudit professeur en grec, latin et hébreux de Berne qui quitte sa ville Suisse pour Lisbonne avec, lui aussi, un livre en poche, celui d'Amadeu di Prado. Son but, retrouver les traces de cet écrivain et médecin portugais ayant vécu à l'époque du... [Lire la suite]
Posté par pontcolbert à 19:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 10 avril

Visage

Rêve d’un visage clair de lune aux yeux d’azur ou  de charbon selon les saisons d’où s’échappent des cils papillons. Sa bouche éclats d’ivoire souligne ses joues pêche peau de velours et la malice de son nez trompette.  FRS – 5 avril 2016
Posté par pontcolbert à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 01 avril

1er Avril !...

  Poissons d'avril avec cette magnifique fresque antique d'une villa romaine exposée au  musée Massimo de Rome: une murène attaquée par une pieuvre. Photo FRS - Mars 2015    
Posté par pontcolbert à 15:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 25 mars

Pâques et Renaissace italienne

La Trinité (vers 1425)de Masaccio - Fresque, 636.3 x 317.5 cm Florence, Santa Maria Novella Extrait du livre de Daniel Arasse «  L’annonciation italienne » Ed. Hazan: Au sein d’une architecture feinte, les figures de Dieu le Père et du Christ n’obéissent pas, à la règle générale de la perspective : vue frontalement et non d’en dessous, elles ne sont pas traitées selon le même point de vue que celles de la Vierge et de saint Jean et échappent ainsi à toute mise en raccourci. Loin d’être une erreur, il s’agit là d’un... [Lire la suite]
Posté par pontcolbert à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 22 mars

inspiré du surréalisme

Lumière écoute Lumière brûle Ecoute du cœur Cœur en pleurs Pleurs de lumière Lumière en pleurs Brûle le cœur Lumière écoute Cœur pleure FRS - 15 mars 2016 Temps écoulé Sable du temps Marguerite effeuillée Orage du temps Pluie balayée Morsure du temps Terre égrenée Gerçure du temps Mer gelée Cassure du temps Rupture tremblée Temps écoulé Sablier FRS - 15 mars 2016      
Posté par pontcolbert à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 01 mars

inspiré par dada

en pensant au "Cabaret Voltaire" de Zurich il y a 100 ans! c'était avec Hugo Ball, Jean Arp, Tristan Tzara, Janco, les 1ers dadaïstes qui ont fait bouger les dogmes. FRS - 27 fev. 2016
Posté par pontcolbert à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 02 février

inspiré de Michel Capmal

Instant dans le murmure des pierres Guide des Aïeux sous la pierre tombale Blocs antiques de la basilique byzantine Au sommet le rocher d’où surgit la source Banc de pierre chauffée au soleil d’hiver Pierres de vie jalonnent le chemin. FRS – 2 février 2016 à Hyères
Posté par pontcolbert à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 07 janvier

Elle nous a quittés

Ma mère nous a quittés. Une image revient souvent à ma mémoire. Je crois que les oranges étaient ses fruits préférés. Elle les épluchait en spirale, comme celle des bouteilles d’Orangina, avant d’offrir autour d’elle des quartiers de ce fruit juteux et sucré. Je me souviens de ces pelures orange qu’elle faisait tourner et danser. Je me souviens de ses mains,  de ce beau fruit d’hiver dans ses mains. FRS - 7 janvier 2016
Posté par pontcolbert à 10:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mardi 05 janvier

Arbres

Vivre en lisière d’une forêt de marronniers c’est vivre les saisons une à une. Les arbres de tous les âges ont rythmé mes jours et mes années. Troncs élancés cachés sous la verdure de l’été. Multiples coloris des branches automnales avant que les feuilles recouvrent d’un tapis moelleux le sol gorgé d’humidité. Mais la chanson de l’hiver était ma préférée. Les arbres me racontaient des histoires dessinées sur le ciel à la pointe de leurs branches dénudées.  FRS -  5 janvier 2016
Posté par pontcolbert à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]